DON COLLÈGE 600 À SAINT DONAT SUR L'HERBASSE

menu
share on Facebook Twitter Pinterest LinkedIn

« Conçu suivant le nouveau référentiel innovant de la Drôme, le collège offre davantage de lieux de vie et des espaces dédiés à l’apprentissage qui autorisent des usages variés et créatifs ».

TYPE
équipement scolaire

CLIENT
Département de la Drôme

EQUIPE
K ARCHITECTURES (architecte mandataire)
BATISERF (structure)
LOUIS CHOULET (Fluides, HQE, SSI)
BMF (économiste)
BEGC (cuisines)
OSMOSE (ingénierie sportive, paysage)
ATEVE (VRD)
ALTIA (Acousticien)
AIA MANAGEMENT DE PROJET (OPC)

SURFACE
7 031 m2+ 13 751 m2extérieur

BUDGET
16,5 M€

PROGRAMME
collège 600, plateau sportif, logements de fonction

SITE
Saint-Donat-sur-L’Herbasse

DATE
études en cours – livraison 2021

CONTEXTE

Situé en lisière urbaine de la commune, le nouveau Collège s’implante dans un quartier hétéroclite et clairsemé. L’habitat pavillonnaire d’inspiration pittoresque et le bocage agricole composent l’essentiel du paysage.

 

ENJEUX

Conçu suivant le nouveau référentiel innovant de la Drôme, le collège offre davantage de lieux de vie et des espaces dédiés à l’apprentissage qui autorisent des usages variés et créatifs. Ses équipements sportifs sont particulièrement soignés pour étendre leur utilisation à un public extrascolaire associatif. La sobriété dans la conception des bâtiments, tant en terme d’investissement qu’en terme d’exploitation, garantit une épargne significative de ressources.

 

CONCEPT

L’essentiel des bâtiments est implanté de manière condensée le long de la route départementale préservant de l’artificialisation une grande partie des sols, tout en offrant à la route l’image d’un boulevard urbain.
Ce front bâti protège des nuisances routières les espaces de plein air. Les espaces pédagogiques s’implantent autour d’une cour arborée et ombragée qui se vit comme un forum.

Les édifices s’élèvent comme des limites bâties finement ciselées dans le paysage urbain. Les colonnades épurées opèrent un lien patrimonial et contextuel direct avec l’architecture vernaculaire de la ville.
Côté cour, l’écriture architecturale garde la même logique mais évolue vers une esthétique plus conviviale enrichie de coursives ombragées.

À la fois massif et élancé, le langage architectural tient à exprimer l’infinie nécessité de bâtir désormais des bâtiments simples et robustes. L’architecture intérieure ressemble à son enveloppe. A la fois sobre et apaisée, elle offre des lieux plus domestiques pouvant accompagner les élèves avec davantage de mansuétude.
Le hall d’entrée, qui incarne cette recherche d’ambiances douces et bienveillantes, fédère toutes les zones d’apprentissage et se prolonge par transparence sur la cour intérieure arborée.

 

DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE

Face aux objectifs environnementaux, l’utilisation des matériaux biosourcés est très étendue (bois, chanvre, ouate de cellulose…). Le confort d’été est nettement amélioré par les auvents et les colonnades en bois qui protègent les façades des rayonnements solaires les plus forts. Une généreuse toiture terrasse est végétalisée et servira à retenir les eaux de pluie.

« Consommer moins et mieux » est une formule qui fait office d’adage dans toutes conceptions de l’équipe. Ainsi, la démarche environnementale de ce projet, réside essentiellement sur les notions de modération et de frugalité auxquelles nous associons l’exigence de pérennité des matériaux, des ouvrages et des équipements que nous mettons en œuvre.