ARK CENTRE DE CONSERVATION ET D'ÉTUDES ARCHÉOLOGIQUES À SOISSONS

menu
share on Facebook Twitter Pinterest LinkedIn

 « Le dépôt cherche à s’inscrire dans un processus de stratification, entre histoire et architecture, et tente de trouver le juste pas de l’évolution ».

TYPE
équipement culturel
musée et centre de conservation

CLIENT
Ville de Soissons

EQUIPE
K ARCHITECTURES (architecte mandataire)
GEC INGENIERIE (TCE)

SURFACE
1 500 m2

BUDGET
3 M€

PROGRAMME
réserves archéologiques, espace d’exposition, salle de médiation, bureaux

SITE
Soissons

DATE
livré en 2013

L’édifice est implanté dans l’enceinte de l’Abbaye de Saint-Jean-des-Vignes, où chaque bâtiment est une trace des temps passés, chacun symbole d’une époque… Le dépôt cherche alors à s’inscrire dans un processus de stratification, entre histoire et architecture, et tente de trouver le juste pas de l’évolution.

L’essentiel du projet est enfoui. Seul un édifice abstrait et longiligne fait surface. Cette émergence doit être lue comme un « objet minéral à l’allure biomorphique » dont la présence dans le paysage semble relever du phénomène géologique. Sa carapace en métal auto-patiné opère une fusion quasi chimique avec le site. Son aspect brut et dégradé cherche, par empathie, à établir un lien direct et intime avec les pierres érodées des édifices voisins.

Le CCE s’affirme comme un édifice singulier au dessein résolument contemporain et marque delà sa déférence avec le patrimoine environnant. Il se veut discret mais bien présent, à la fois respectueux et impertinent. Il propose un paysage nouveau, souligne les vues sensibles et enfouit ses mystères.

Le paysage se veut changeant. Le projet propose, aux assauts de la lumière et des éléments naturels, un processus en constante régénération et redéfinition. Le site se nourrit de ces variations permanentes et crée des systèmes dynamiques de comportements. Le projet conforte cette pluralité qui nous rappelle que – territoire, usage et histoire – sont intimement liés.

C’est en mêlant paysage et histoire que le dépôt de fouilles s’inscrira en ces lieux.