BOOK_K_NAT-p01 1 / 5
NAT_icon2 2 / 5
NAT_p01 3 / 5
NAT_p02-2 4 / 5
NAT_p03-2 5 / 5

BOOK_K_NAT-p01

NAT

internat du lycée voillaume

 
 

 
 
CONTEXTE
Ce projet d’internat est l’amorce de la reconstruction progressive du lycée Voillaume.
Bâti sur un large périmètre, cet établissement forme une sorte de petit campus ceinturé d’un contexte urbain hétéroclite assez clairsemé.
La parcelle attribuée au futur internat, est située à l’angle sud du lycée entre son gymnase et un quartier pavillonnaire.
 
ENJEUX
Le nouvel édifice a pour mission d’orienter la future philosophie architecturale et environnementale du lycée. Plus qu’un style associé à des résolutions technicistes, ce sont les vertus globales d’un lieu d’enseignement tourné vers un avenir durable et apaisé que ce projet propose d’inventer. Cet avenir passe forcément par l’épargne des ressources de la planète, l’invention d’un véritable biotope naturel urbain mais aussi par une architecture contemporaine capable de faire le lien avec le fil et les enseignements de l’Histoire.
 
CONCEPT
Ainsi, c’est en observant les qualités des grands lycées et en particulier des campus anglo-saxons que ce projet a pris forme. Ces exemples vertueux ont tous en commun un urbanisme de « ville dans la ville » et la plupart d’entre eux ont une histoire séculaire.
Ils renvoient clairement à des archétypes identifiables d’espaces publics ( la rue, le mail , la place, le parc, le square, les cours…) et d’architectures ( le monument à caractère institutionnel, le monument à caractère culturel, l’édifice à vocation tertiaire, l’édifice à vocation résidentielle, la halle à vocation sportive…). Ils déclinent des styles et des matérialités pérennes plutôt homogènes suivant des morphologies diversifiées. Ils développent des trames urbaines ouvertes mais structurant néanmoins des espaces publics cadrés. Enfin, ils offrent une large place à la nature et en particulier aux plantes.
 
Cet édifice s’inspire donc ouvertement de ces campus de référence (voir celui de Cambridge, photo ci-dessus).
Evidemment, la résolution architecturale n’est pas littérale mais le lien romantique est clairement recherché.
Ainsi, le sentiment d’une filiation avec l’histoire est palpable mais sa morphologie est issue de résolutions purement pragmatiques (voir schémas et paragraphe ci-après). Des détails comme les gouttières sont absents. La matière des murs se prolonge sur les toits ou inversement. Le crénelage des toitures ne correspond pas au rythme des façades.
Le résultat est une architecture quasi indatable dont l’atemporalité est définitivement inscrite par sa matière, une terre cuite maçonnée et foncièrement pérenne, qui pourrait avoir cent ans au regard de son ornementation… mais, à bien y regarder, les motifs qui paraissent séculaires représentent des « space invaders », icônes de la culture numérique et de l’ère des jeux vidéo.
La terre cuite opère également une transition presque naturelle avec l’environnement. Un environnement maintenu à l’état rustique qui entretient un lien étroit avec l’architecture qui l’accueille dans ses interstices.
Cette attitude, au-delà de la recherche de qualité de lieu, tient à restaurer un patrimoine naturel au site et assure la continuité de l’écosystème au-delà de l’urbanisation.
Sans s’inscrire dans une démarche exclusivement techniciste, notre réponse suit une philosophie environnementale fondée sur la notion de frugalité et de durabilité. L’ouvrage, le produit et encore l’énergie les plus propres sont ceux qu’on ne construit pas ou qu’on ne consomme pas. Accessoirement, le bâtiment intègre une ventilation double flux dont les apports d’air neuf préchauffé sont incorporés dans l’épaisseur du complexe de façade (voir schéma page suivante).
 
 

projet similaires:


  • Type: Logements
  • État: concours sur APS
  • Année: 2013
  • Ville: Aulnay-sous-Bois
  • Client: Région Île-de-France
  • Superficie: 2 525 m2 shab
  • Budget: 4 700 000 € ht
  • Équipe: k-architectures (Karine Herman et Jérôme Sigwalt architectes associés, François Justet architecte chef de projet)
  • Prestation: Mission complète MOP