BAZ_P03_icon_1200-800 1 / 9
BAZ_P02_image context_nb-1200_800 2 / 9
BAZ_P02_image context_nb-zoom-1200_800 3 / 9
BAZ_P02_image-NO-context_1200-800 4 / 9
BAZ_P03_image-NO-context-1200_800 5 / 9
BAZ_P04-face-1200_800 6 / 9
BAZ_D02_PlanNiveau0_bato-1200_800 7 / 9
BAZ_P02_image context_1200-800 8 / 9
BAZ_planmasse_1200-800 9 / 9

BAZ_P03_icon_1200-800

BAZ

CENTRE REGIONAL de VOILE

 
Ce projet se développe sur le principe simple et généreux d’un vaste ponton de bois.
Ce deck, dressé sur ses pilotis à plus de quatre mètres au-dessus du plan d’eau, offre une vue panoramique imprenable. La mer est mis en scène comme un stade nautique.
 
Le bâtiment principal est construit sur ce plan et s’écrit dans un style minimal et sobre.
Trois arrêtes ponctuent l’édifice et lui donnent cette forme singulière qui ne va pas sans évoquer un trimaran.
Sa façade principale sur l’étang est intégralement vitrée si bien que l’intérieur se confond avec l’extérieur. Des parasols intégrés à l’architecture sont éparpillés sur la terrasse de 60 m de long et lui donne cet esprit guinguette si chargé en symbolique.
 
Le bois est omniprésent et se décline à tous les niveaux d’ouvrages. La peau des volumes supérieurs développe des appareillages d’apparence sophistiqués mais simples dans la mise en œuvre. Des lorraines (ou équivalent) sont empilées sur des entretoises pour former des résilles épaisses et filtrantes.
 
Les hangars, placés en retraits pour alléger l’impact de la base dans le paysage, reprennent les mêmes appareillages de façade pour former un ensemble architectural cohérent. Leurs résilles à claire-voie leur donnent un degré de transparence et allègent leur présence.
 
Pour renforcer l’idée du ponton jeté en porte-à-faux au-dessus du plan d’eau, les escaliers et les rampes d’accès à la plage ont été placés sur les flancs de la base.  Paradoxalement, le parcours n’en est pas vraiment allongé et même plus direct vis-à-vis des vestiaires et des hangars.
 
Sous la base, un vaste hangar a été creusé dans le talus de la rive. Fermé par un simple grillage monté sur des châssis coulissants en serrurerie fine, l’espace peut s’ouvrir sur tout son linéaire  pour un rangement rapide et optimum des bateaux.
 
Deux rampes d’accès véhicule donnent accès à la plage. Ces rampes peuvent être utilisées indépendamment ou couplées dans un système de circulation en boucle. La boucle a été conçue pour accélérer les mises à l’eau lors des jours de grosses affluences comme les jours de régate.

  • Type: sport et loisir
  • État: concours
  • Année: 2008
  • Ville: Verneuil
  • Client: public
  • Superficie: 1 130 m2 shon
  • Budget: 1 900 000 €uros (H.T. travaux)
  • Équipe: k-architectures (Karine Herman et Jérôme Sigwalt architectes associés, Christelle Derieux, Julien Hosansky, Emilie Bourdier architectes assistants). Paysage: Exit - Etudes techniques: Génie Civil - Batiserf, Equipements Techniques - BETHAC, Economie - Bougon
  • Prestation: Mission base complète MOP + EXE partiel+ paysage